La cuisine est pour moi une forme d'art, de magie ... On prend quelques ingrédients, on les mélange, les bat, les met au four ... et on en ressort un chef d'oeuvre, un joli plat qu'on meurt d'envie de déguster !


Ce blog est un peu mon carnet de recettes. Il évolue au gré de mes envies et de mes trouvailles. Dès que je teste une recette et que je l'apprécie, je la mets ici.


Sur ce, je vous laisse regarder mon blog, en espérant que vous l'apprécierez et que vous y trouverez votre bonheur.
A bientôt ,je l'espère.


PS : Merci de mettre au moins un lien vers mon blog lorsque vous prenez une recette.







vendredi 1 juillet 2011

Macarons au chocolat (meringue française)

Macarons au chocolat
(meringue française)

La quête du macaron parfait... Tout pâtissier qu'il soit, amateur ou professionnel, la poursuit. 
Délicate gourmandise, le macaron est aussi délicat à réaliser. 
Poursuivant moi-même cette quête, j'ai trouvé en cette recette un bon moyen de l'atteindre. 
J'ai compris que chaque étape avait son importance, mais que celle qu'il ne fallait surtout pas négliger était : le macaronnage. Autrement dit, le mélange des "poudres" (sucre glace, poudres d'amandes, cacao) et de la meringue française. Il faut obtenir un mélange homogène, sans pour autant casser les blancs. Ce que j'ai appris par le biais de cette recette, est que l'on peut réussir des macarons à base de meringue française, et qu'il peuvent être aussi bons et beaux que ceux à base de meringue italienne. En effet, cette dernière permet d'obtenir des coques plus lisses et brillantes, mais elle est plus difficile à réaliser qu'une meringue française, car les blancs d’œufs sont montés en neige avec du sucre cuit, ce qui demande la maîtrise de la cuisson du sucre et également plus de temps. 
C'est pourquoi, si vous souhaitez obtenir de jolis macarons sans vous casser la tête, optez donc pour cette recette simple, à laquelle j'ai ajouté quelques commentaires, afin de faciliter leur réussite.



Pour une trentaine de macarons
Ingrédients :

100g de poudres d'amandes
15g de cacao en poudre non sucré
200g de sucre glace
3 blancs d’œufs
30g de sucre semoule

100g de chocolat
10cl de crème liquide

1. Mixez la poudre d'amandes, le cacao et le sucre glace ensemble, afin d'obtenir une poudre fine et homogène, puis passez-la au tamis afin de la rendre encore plus fine.

2. Battez les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel. Lorsqu'ils commencent à être fermes, ajoutez le sucre et augmentez la vitesse de votre batteur (en terme culinaire, on dit "serrer").
Il doivent former ce qu'on appelle un bec d'oiseau, autrement dit des pointes sur les fouets.

3. Incorporez les blancs au mélange précédent (avec une maryse, c'est top). Mélangez rapidement sans casser les blancs, jusqu'à obtenir une pâte homogène, qui forme un "ruban". 
Attention à ne pas trop mélanger, la pâte ne doit pas être trop liquide, sinon les macarons s'étaleront trop.

4. Remplissez une poche à douille munie d'une douille ronde, avec la pâte à macarons, en vous aidant d'une corne.
Pour pouvoir remplir votre poche sans problème, enfoncez-la dans la douille afin de créer un "bouchon", pour que la pâte ne puisse pas s'écouler.

5. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, faites des petits ronds de pâte, pas bien plus gros qu'une pièce de 2€.
Le site Pure Gourmandise propose des gabarits à imprimer pour s'aider, très pratiques ! Ainsi que de très bons conseils .

6. Soulevez la plaque légèrement et lâchez-la, afin d'éliminer les bulles d'air.
Cela permettra à vos coques de ne pas craqueler à la cuisson.

7. Préchauffez votre four sur 150°C et laissez croûter les macarons 30 min à température ambiante.
Étape primordiale pour obtenir une jolie collerette à la base du macaron.

8. En attendant, préparez la ganache : coupez le chocolat en morceaux et déposez-les dans un saladier.

9. Portez la crème à ébullition puis retirez-la du feu et versez-la sur le chocolat, encore bouillante. Attendez 2min puis fouettez le tout afin de rendre le mélange homogène. Réservez au réfrigérateur afin de raffermir la ganache.

10. Lorsque le temps de "croûtage" est terminé, enfournez vos macarons pour environ 12min. Retirez alors le papier sulfurisé de la plaque en le faisant glisser, puis déposez-le sur une surface froide et humide.
Le choc thermique va alors permettre aux macarons de se décoller plus facilement.

11. Une fois les coques refroidies, décollez-les du papier sulfurisé et assemblez-les 2 par 2. Garnissez-les de ganache à l'aide de 2 cuillères à café ou bien d'une poche à douille.

12. Mettez-les au frais toute une nuit afin que les coques s'imprègnent bien de la ganache, ils n'en seront que meilleurs.


Recette de Bakerella, adaptée pour des coques au chocolat.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...